Transports et déplacements

mars 2019

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Devenir Fan

« MIEUX STATIONNER A COLOMBES : LES PREMIERES ACTIONS ! | Accueil | Problèmes de stationnement : publication d'un témoignage d'un riverain de la rue du Commerce. »

21 avril 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Bonjour monsieur, ce que vous dites est tout à fait exact. Si je puis apporter un témoignage complémentaire. Je voudrai dire qu'habitant la rue de l'Agriculture, je connais une personne qui a déménagé du quartier à cause des difficultés de stationnement. En effet il y a beaucoup de personnes qui n'ont que la rue pour stationner. Alors que d'autres ont des places dans leur propriété si vous voyez ce que je veux dire. Mon ancien voisin aurait surement préféré trouver de la place plus facilement pour se garer, quitte à prendre un abonnement résidentiel, plutôt que de devoir déménager dans le 95 !

C'est pas trop tôt. Habitant depuis près de 25 dans le quartier de la Petite Garenne, je peux vous dire qu'on a senti la situation se dégrader depuis 10 ans !!! Evidemment, personne ne sait exactement comment faire pour redonner un peu confort pour stationner au quotidien. D'ailleurs, ce n'est pas notre boulot et je crois que c'est aux élus de régler ce genre de problème. POur une fois qu'une municipalité agit sur un problème réel et concret, on ne va pas s'en plaindre. En ce qui me concerne, je jugerai en fonction des améliorations, ou pas.

250 euros par an c'est un peu cher, encore que je ne sache pas très bien comment on fixe le prix du stationnement. Ce que je sais par contre, c'est que le temps c'est de l'argent. ALors si au lieu de tourner 30 minutes, on peut trouver une place en moins d'un quart d'heure, c'est pas si cher payé.

Je vous remercie pour vos témoignages. J'ai décidé du publier également quelqu"un des messages que j'ai reçu, et qui illustrent les difficultés de stationnement rencontrés par les habitants dans certains secteurs de notre commune.

La nécessité de la mise en place d'une nouvelle politique de stationnement, malgré une opposition farouche de quelques personnes, est confirmée par tous les témoignages que je reçois en ce moment.
La réalité, c'est que des problèmes existent. Je suis convaincu que les mesures que nous allons mettre en oeuvre seront efficaces. Dans quelques mois, nous ferons une évaluation de cette mise en oeuvre. Si nécessaire, nous apporterons des mesures correctives ou complémentaires.

Mais dans ce contexte, je considère que ni les procès d'intention, ni la négation des problèmes, ne participent d'une amélioration du vivre ensemble dans notre commune.

Nous savons que nous demandons un effort à celles et ceux qui prendront un abonnement. Ils nous le disent. Mais ils nous disent également attendre une amélioration des conditions de stationnement dans leur quartier. Ce qui est bien ce que nous espérons tous, de l'ensemble des mesures qui vont entrer en vigueur le 1er juin.

Il est clair qu'il y a un problème de stationnement à Colombes. L'extension du stationnement payant peut etre un mal nécessaire pour améliorer les choses.

Par contre, vous écrivez "L’extension du stationnement payant va coûter plus cher à la ville que cela ne rapporte."
Vous pouvez préciser? parce que là, pour le coup, ça semble aberrant!!! Et où va partir tout cet argent dépensé par les usagers? A partir du moment où impose une contrainte financière significative pour les usagers, on est quand même en droit d'espérer que cet argent supplémentaire serve à la communauté et permette d'aider la municipalité à boucler con budget.

En fait, la ville ne collecte pas les recettes du stationnement payant, qui vont directement au délégataire. Par contre la ville doit surveiller le respect du stationnement, avec des agents municipaux. Ce qui représente un coût important pour la collectivité.
Néanmoins, dans le contrat renégocié, le délégataire devra désormais reverser une partie des recettes, à partir d'un certain seuil, à la ville. Il y a donc un intéressement de la ville, pour que le stationnement soit effectivement surveillé.

Mais de toute façon, au mieux, cela permettra de couvrir les frais liés aux agents communaux présents sur la voirie.

Donc, il n'y a pas d'opération financière en faveur de la ville dans cette Délégation de service public. Simplement, nous faisons cela pour appliquer le contrat, avec comme principal objectif, de faciliter le stationnement des Colombiens dans les secteurs concernés.

D'autre part, la ville ne perdra plus d'argent à cause d'un contrat déséquilibré, comme entre 2005 et 2010. Comme il s'agit d'argent public, nous considérons que l'intérêt des Colombiens était de renégocier et de faire évoluer le contrat dans le sens d'un équilibre.
Comme pour toute politique publique, il faudra évaluer les résultats en fonction des objectifs à atteindre.

Améliorer les conditions de stationnement dans Colombes, oui je suis pour. Néanmoins, les actuels travaux du Tram ne font pas que pertuber la circulation, ils génèrent des stationnements sauvages, n'importe où n'importe comment, à proximité justement de la ligne du Tram. Il est souvent impossible de circuler dans les contre-rues en raison des stationnements sauvages. Savez-vous par exemple que le camion des éboueurs est obligé notamment de reprendre entièrement la rue Cugnet (pour ne nommer que celle-là) en marche arrière parce des véhicules mal garés dans la contre-rue l'empêchent de passer !!! Je ne suis pas sûre que le paiement du stationnement à partir du 1er juin règle ces problèmes dans les quartiers adjacents à la ligne du Tram. Qu'envisagez-vous comme solution(s) pour améliorer cet aspect de nos conditions de vie ? pour que le respect des règles de stationnement s'applique à tous ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Blog powered by Typepad

Pages